lundi 15 octobre 2012

Quatre saisons de fiançailles : Rêves en blanc - Nora Roberts

La première question : "Quel genre de livre aimeriez-vous écrire et pourquoi ?"
Date limite : le 15 octobre 2012.

Le genre de livres que j'aimerais écrire serait forcément une romance. Une histoire d'amour avec plein d'obstacles mais dont les héros triompheraient pour vivre un amour éternel... Un truc bien niais, bien dégoulinant, mais qui fait tellement de bien parfois...

Le livre que j'ai lu est donc une romance. Il s'agit de "Rêves en blanc" de la tetralogie "Quatre saisons de fiançailles" de Nora Roberts.

Mackensie, Emma, Laurel et Parker sont les meilleures amies du monde. Enfants, elles jouaient déjà à la mariée ; aujourd'hui, elles dirigent une entreprise, Voeux de bonheur, qui organise de somptueux mariages. Mackensie est photographe. Focalisée sur son travail, elle ne vit le bonheur que par procuration. Jusqu'au jour où elle rencontre Carter Maguire, le frère d'une future mariée... Le timide mais sexy professeur de littérature est fou d'elle. Arrivera-t-il à la convaincre qu'ils sont faits l'un pour l'autre ? Rêves en blanc est le premier opus de la nouvelle série de Nora Roberts, Quatre saisons de fiançailles, inédite en France.
 
Je vais pas vous refaire le résumé, tout y est déjà dit.
J'ai abordé ce livre, un peu dubitative. J'avais lu précédemment un autre livre de Nora et je l'avais trouvé bien mais sans plus. Donc un peu dubitative, mais j'étais dans une période ou j'avais besoin d'une lecture-bonbon, et au pire je pouvais toujours l'abandonner...
 
Le contexte de cette histoire est déjà propice à la romance puisque dans une entreprise qui s'occupe de mariages, on baigne dans l'univers de l'amour... Déjà ça c'était le premier bon point.
 
Mackensie est une jeune femme célibataire et qui travaille comme photographe dans l'entreprise avec ses trois autres amies d'enfance. Elle est volontaire, professionnelle mais aussi paradoxalement pleine de doute sur elle-même et ses désirs.
Carter est un homme célibataire, fou de Mackensie depuis le collège. Et pour une fois c'est un vrai homme, il assume, ses désirs, ses envies. Il est aussi confiant que Mackensie doute.

L'univers est à mon sens bien rendu concernant le mariage (quoique ne m'étant jamais mariée, je n'en ai qu'une expèrience lointaine), et toute l'organisation concernant ceux-ci, c'est crédible. En plus, on a vraiment l'impression que c'est du mariage Haut de Gamme qu'elle mettent en place, et franchement, quelle femme n'a jamais rêvé d'avoir un mariage de princesse ? (Note à mon homme s'il passe par là, non chéri c'est pas une demande ! lol)
 
L'histoire démarre vite, un peu trop quand même à mon gout. J'ai eu peur qu'avec ce départ rapide, l'histoire s'enlise. Et bien que nenni, ce point de départ est l'étincelle qui provoque tout le reste, ca tourne, ca s'en va, ça revient (comme une chanson populaire). Et ça quiproquote aussi. Et nouveauté pour ainsi dire, c'est l'héroïne qui tergiverse et pas l'homme comme c'est souvent le cas...
 
Enfin, l'humour est vraiment présent. En plus, c'est un humour "léger", espiègle. Jai ri et franchement ri même, tant aux réparties certaines fois, qu'à la présence de Bob, souvent. Ah Bob, un rêve cet homme là ! lol
 
Bref ! J'ai adoré ! Un coup de coeur, ce livre ! C'est pas celui que j'avais choisi au départ pour ce challenge, mais au final, il ne pouvait pas être plus approprié. C'est de la vraie romance rose-bonbon, et franchement elle m'a fait du bien au moral... Et même si le genre n'est pas révolutionnaire, j'ai passé un vrai bon moment !
 
Et juste parce que Nora à vraiment tout compris (et messieurs, prenez-en de la graine), une petite citation :
 
"-Très drôle, ironisa Mac qui sirota une gorgée de vin. Elle est très belle.
-Oui, c'est vrai.
Elle le fusilla du regard.
-Tu ne comprends rien à rien. Est-ce qu'il te faut le mode d'emploi de Bob pour savoir que tu dois répondre un truc du genre "Elle est beaucoup moins bien que toi ? ""
 
Elle à tout compris, je vous dis...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire