jeudi 18 octobre 2012

Miss La Gaffe - Meg Cabot

Plus pipelette que Lizzie, on ne trouve pas. Plus gaffeuse qu'elle, on ne trouve pas non plus. Exemple : convaincue d'avoir rencontré LE grand amour, elle renonce à ses projets et se ruine littéralement... pour rejoindre le fameux Andrew à Londres. Or ce dernier s'avère non seulement un goujat, un feignant, mais aussi un vil arnaqueur ! Heureusement, il y a Shari, la meilleure amie de Lizzie, qui passe l'été dans le sud. Ni une ni deux, notre «miss la gaffe» la rejoint dans un château du XVIe siècle, pour passer un été plus que mouvementé. Au programme : mariage en déroute, rencontre avec le fils du propriétaire, et l'ombre d'Andrew qui plane pas loin...
 
"1 mois, 1000 pages" : 2365 + 406 = 2771
 
J'ai adoré ce roman. Je suis fan de Meg Cabot, j'ai lu beaucoup de ses ouvrages et plus j'en lis, plus j'aime. Ici, dans ce roman, on se retrouve avec une jeune femme tout juste diplomée en histoire de la mode. Lizzie est une jeune femme que je qualifierais de "pétillante". Elle croit en ses idées, ce qui la rend attachante. Mais la conséquence de sa personnalité, c'est sa propension à gaffer, tant au niveau de ses paroles qu'au niveau des situations. Et ca donne parfois des situations drôles...
 
Ce que j'ai aimé aussi, c'est que j'ai adoré détester les "méchants" d'autant plus que certains personnages s'articulent pour les agacer...
 
Et en prime, on a droit aussi à une jolie histoire d'amour... C'est frais, c'est simple, c'est tout mignon...
 
Au niveau du style, ce que j'aime chez Meg Cabot, c'est que son style s'adapte selon le lectorat à lequel il s'adresse et selon le type de livre... Ici on est dans du jeunesse, le titre annonce la couleur. C'est un livre qui se lit facilement, le style est fluide, et l'humour est très présent. La seule chose qui m'a un peu agacée, c'est la répétition de la non-attirance de Lizzie envers... Toutes les pages ou toutes les deux pages (bon ok j'éxagère), on  y a droit... Ca ne m'a pas gachée ma lecture, mais j'ai envie de dire "c'est bon on a compris..."
 
Sur le livre, se trouve aussi un petit macaron "Des passages de ce roman peuvent heurter certaines sensibilités - Lectures réservées aux +15 ans". Et bien moi à 31 ans, j'ai été heurtée. Les scènes de sexe sont vraiment peu nombreuses, mais j'ai trouvé la dernière particulièrement explicite, et dans un livre jeunesse, ça m'a dérangée... Mais bon, c'est pas que chez elle que ça m'a heurtée, j'ai eu la même réaction chez d'autres auteurs "jeunesse"...
 
Enfin bref, au final une lecture très agréable, qui m'a bien plu.
Sans hésiter, je lirais le tome 2.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire