dimanche 30 septembre 2012

Faërie - Raymond E. Feist

La maison du vieux Kessler était perdue dans les bois...
Une ferme splendide et pleine de recoins, où Phil et Gloria pensaient trouver le calme, loin de la ville et de l'agitation. Mais ce que trouvent leurs trois enfants est bien différent : d'étranges histoires de clairières hantées, de lueurs qui dansent dans la forêt et de trésors enfouis...
Tout un monde secret, enchanté par l'ancienne magie celtique et habité par de mystérieuses présences. S'agit-il des fées et du vieux peuple des légendes? Ou d'êtres plus dangereux, animés de désirs inquiétants ?...
Bientôt, ce qui avait la couleur du rêve se change en un terrifiant cauchemar. Des puissances oubliées se sont réveillées et convoitent les enfants. Pire encore: leurs âmes.

Voilà un livre qui me laisse assez mitigée. Quand je l'ai emprunté à la médiathèque de Lescar, j'étais assez curieuse de voir ou il allait me mener. Il, le livre, bien sûr.

La famille Hastings emménage dans une vieille maison. A partir de là, commencent des événements pour le moins étrange. J'ai été "frustrée" par ce premier aspect, puisque des petites choses se produisent (je pense notamment à la première apparition dans la grange), mais personne ne parle et pour finir, ceux qui y ont assistés, finissent par oublier.

Deuxièmement, Feist essaie de "donner la parole" à chaque personnage mais au final, il ne se concentre sur personne, et on reste assez en surface. Pourtant, il aurait pu rendre cette histoire plus intéressante en donnant une vraie place à Barney ou une vraie force à Gloria, qui ne se bat jamais pour faire entendre ses convictions, par exemple. On lui dit "mais non, mais non..." et elle en reste là.... Mais j'avoue avoir quand même avoir bien aimé les jumeaux...

Enfin, j'ai trouvé que c'était... "brouillon". Ca tarde à se mettre en place ça devient long et il ne se passe vraiment pas grand-chose. On se perd à la fois dans le folklore, dans le reste dans de vieilles histoires, dans ce qui se passe dans le présent... On fait plein de découvertes mais ca reste trop décousu...

En revanche, j'ai adoré la fin. L'univers féérique que Feist arrive à créer est magique. J'ai pris vraiment du plaisir à suivre la quête de Sean dans ce monde de légendes. Dommage que ça arrive trop tard et que ça reste trop court...

Bref, un livre qui me laisse plutôt une impression de vide, alors qu'il avait énormément de potentiel, moi qui suis hyper cliente de contes et de légendes...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire